Le système local d’assurance santé au Japon

Le Japon dispose d’un système de santé public et privé réputé de très bonne qualité.

Il existe trois types de couverture santé :
> La Shakai hoken : c’est la sécurité sociale des salariés. Les entreprises composées de plus de 5 salariés sont dans l’obligation de proposer cette couverture santé.
> La Kokumin Kenko Hoken : elle couvre le reste de la population de moins de 75 ans (personne en recherche d’emploi, étudiant, etc.) ainsi que les expatriés. De plus, les salariés des entreprises composées de moins de 5 personnes doivent souscrire à cette couverture santé.
> La Koki Koreisha Iryo Seido : il s’agit de la couverture santé pour les personnes âgées de plus de 75 ans.

Les frais de santé étant très élevés, il est recommandé de souscrire une assurance santé complémentaire.

Consulter un médecin au Japon

Les médecins généralistes japonais
Chacun est libre dans le choix de son médecin. Une grande partie d’entre eux exercent dans des hôpitaux privés et font rarement des visites à domicile.
Contrairement aux pays occidentaux, où le médecin prend le temps d’écouter et d’ausculter son patient, au Japon les visites chez les médecins généralistes sont de très courte durée !
Selon la loi japonaise, le médecin informera en priorité la famille du malade, et c’est cette dernière qui approuvera ou non le traitement.
Une consultation chez un médecin généraliste japonais s’élève en moyenne à 5000 yens (51 USD).

Le médecin spécialiste japonais
Une consultation chez un médecin spécialiste coûte environ 10.000 yens (102 USD).

Etre admis à l’hôpital au Japon

Les hôpitaux japonais
Les hôpitaux japonais sont bien équipés et le personnel est qualifié. Très organisés, les délais d’attente sont courts. La plupart des médecins ont fait leurs études dans un pays anglo-saxon et parlent donc couramment l’anglais.
Une consultation dans un hôpital coûte environ 3000 yens (31 USD) et chacun a le droit de choisir l’hôpital où il souhaite se rendre.

Les urgences
Pour contacter une ambulance, appelez le 119, mais attention, les ambulanciers ne parlent pas tous l’anglais.

Acheter des médicaments au Japon

Les prescriptions médicales au Japon sont très claires et très détaillées. On peut visualiser clairement la description de chaque médicament, combien de comprimés il faut prendre, une photo du comprimé, les précautions à prendre, etc… A noter également que la pharmacie délivre le nombre exact de comprimés nécessaires et non la boîte entière, afin d’éviter tout gaspillage.
Si vous vous rendez au Japon, il est conseillé d’apporter avec vous votre traitement car votre ordonnance ne vous permettra pas d’aller chercher de nouveaux médicaments sur place. Il est possible d’obtenir une liste des médicaments autorisés en se rendant à l’ambassade du Japon.