Le système local d’assurance santé en Thaïlande

Ces dernières années la Thaïlande a fourni d’importants efforts pour faciliter l’accès aux soins à l’ensemble de sa population et améliorer ses infrastructures médicales. Résultat : le système de santé privé thaïlandais est de haut niveau et le pays se place comme une destination de choix pour le tourisme médical en Asie.

Chaque personne, selon son type de profession, cotise à une assurance publique (il en existe 4 différentes : pour les fonctionnaires, les salariés, les plus démunis, et ceux qui ne rentrent dans aucune des 3 catégories précitées, comme les indépendants par exemple. La cotisation est dite « volontaire » dans ce cas-là). La couverture dite « publique » ne prenant pas en charge les problèmes de santé « lourds » dont l’hospitalisation, il vous est fortement conseillé de compléter cette protection sociale par une assurance privée. Seul un expatrié employé avec un contrat local peut bénéficier d’une couverture sociale. A noter que dans ce cas la couverture sociale couvrira uniquement les soins prodigués par des établissements publics dont la qualité est très variable en fonction du lieu. Cette couverture reste relativement modeste. Il est donc vivement conseillé de prendre une assurance santé privée en Thaïlande.

Le coût global des soins de santé en Thaïlande est raisonnable et la qualité grandissante : en effet, la grande majorité des médecins sont formés en Europe et aux Etats-Unis, ce qui explique l’excellent niveau d’anglais d’une grande partie du réseau médical privé Thaïlandais.

Il est fortement recommandé de toujours conserver avec vous votre attestation d’assurance : la Thaïlande accueille un nombre croissant de visiteurs venant se faire soigner en Thaïlande sans pouvoir payer les soins. Ainsi, il est de plus en plus fréquent de devoir montrer, dès l’arrivée dans un établissement médical, son attestation d’assurance internationale et/ou de procéder à une empreinte d’une carte de crédit

Consulter un médecin en Thaïlande

Il y a très peu de médecins généralistes en Thaïlande. La majorité d’entre eux sont des spécialistes. Ce sont donc ces derniers qui sont consultés, même pour des problèmes de santé mineurs. Il n’y a que dans les plus grands hôpitaux de Thaïlande qu’on peut trouver des médecins généralistes, appelés « family doctors ».

Il est conseillé, en tant qu’expatrié, de vous rendre dans un hôpital pour votre consultation. Hors rendez-vous, l’attente pour une consultation peut durer jusqu’à 30 minutes dans un hôpital privé. Une consultation d’un médecin peut coûter jusqu’à 40 USD.

En Thaïlande, les médecins n’ont pas de lieu de travail attitré, et peuvent exercer dans plusieurs hôpitaux différents dans la même journée. Cela peut poser des problèmes puisqu’avec le trafic saturé que peut connaître Bangkok, il n’est pas rare que des consultations avec certains médecins se fassent par téléphone.

Être admis à l’hôpital en Thaïlande

Les hôpitaux sont accessibles à tous et les soins dispensés sont de très bonne qualité. Comme rappelé précédemment, certains hôpitaux vous demanderont votre carte d’assuré avec un certain niveau de couverture avant d’accepter de vous prendre en charge.

Les hôpitaux publics sont de bonne qualité, mais nous vous conseillons malgré tout d’opter pour le secteur privé, dont certaines infrastructures (surtout à Bangkok) n’ont clairement rien à envier à certains établissements haut de gamme européens ou américains.

Acheter des médicaments en Thaïlande

La plupart des médicaments sont remboursés.

En cas d’urgence

Urgences médicales : 1554